Cheveux·Cosmétiques·Soins spécifiques

Shampoing solide anti-pelliculaire à la poudre de Nagarmotha

 

Aujourd’hui, je vous retrouve pour une nouvelle recette de shampoing solide. Dans la cosmétique maison, je trouve que le shampoing solide est vraiment un indispensable : c’est très facile à faire, moins cher qu’un shampoing du commerce et surtout les résultats sont toujours au rendez-vous. Pour ma part, j’ai définitivement adopté les shampoings solides fait-maison et pour rien au monde je reviendrai aux shampoings liquides du commerce ! Dans cette version, j’ai mis de la poudre Nagarmotha qui permet de lutter contre les pellicules.

11

.
Les ingrédients
Ingrédients Pourcentage Pois (grammes) pour 3 shampoings
Sodium Coco Sulfate (SCS)

48 %

144 g

Sodium Cocoyl Isethionate (SCI)

18 %

54 g

Eau

17 %

51 g

Pourdre de Nagarmotha

6 %

18 g

Huile d’Argan

4 %

12 g

Huile de Coco

4 %

12 g

Phytokératine

1 %

3 g

Huile essentielle de Palmarosa

1 %

3 g

Fragrances Paradis Tropical

1 %

3 g

  • Le SCS et le SCI sont les tensio-actifs qui vont donner un effet lavant au shampoing.
  • La poudre de Nagarmotha est utilisée en médecine Ayurvédique, utilisée sur les cheveux elle a des propriétés anti-pelliculaires et purifiantes. Elle stimule aussi la pousse des cheveux.
  • L’huile d’argan et l’huile de coco sont nourrissantes et régénérantes.
  • L’huile essentielle de palmarosa est indiquée comme synergie avec la poudre de Nagarmotha pour son effet anti-pelliculaire.

.

22.

La recette

Mettre un masque à poussière pour manipuler les tensio-actifs. Il vaut mieux éviter de respirer ces poudres (comme toutes les poudres en fait!), elles peuvent être irritantes pour les voies respiratoires.

Peser le SCS et le SCI et les écraser quelques minutes au mortier (ou les passer au mixeur pour les réduire en poudre). Ajouter la phytokératine, l’eau et la poudre de Nagarmotha en mélangeant bien. Chauffer l’huile de coco au bain marie pour la faire fondre, ajouter l’huile d’argan et verser les huiles dans le mélange précédent. Placer au bain-marie pour ramollir le tout.
Bien mélanger pour obtenir une pâte collante. La couleur doit être à peu près homogène. Sortir du bain-marie et ajouter la fragrance et l’huile essentielle une fois le mélange tiédi.

Mouler le shampoing à l’aide de deux cuillères dans un moule en silicone qui facilitera grandement le démoulage. Mettre le moule au congélateur 15min. Démouler et laisser sécher 3 jours à température ambiante dans un endroit sec.

Verdict

J’avais essayé d’ajouter un peu d’oxyde violet dans ma recette mais au final ça n’a servit à rien: avec la poudre de Nagarmotha, qui colore en marron, l’oxyde n’est même pas visible! L’odeur de cette poudre est aussi assez puissante associée à la fragrance, le rendu est très agréable. L’effet anti-pelliculaire a vraiment bien fonctionné sur moi. Par contre la poudre de Nagarmotha donne un effet un peu rugueux au shampoing lors de l’utilisation.

33

Publicités

5 réflexions au sujet de « Shampoing solide anti-pelliculaire à la poudre de Nagarmotha »

  1. Moi aussi je suis une adepte des shampoings solides, bon parfois je concocte quand même des liquides histoire de varier les textures mais le solide reste l’incontournable.
    j’ai la poudre de nagarmotha que j utilise en masque, je vais m inspirer de ta recette pour l’utiliser en shamp, merci 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s